Blog annuaire-feminin.com
Image default
Santé et Bien-être

L’organisation du maintien chez-soi à Anzin

Le système du maintien et de l’assistance chez-soi est devenu trés populaire dans les états de l’ouest surtout au Canada. Le nombre d’établissements spécialisés dans les « soins à domicile Anzin » n’arrête pas d’accroître. Leur rôle est d’aider des patients plus ou moins dépendants dans leurs actes essentiels au quotidien tout en restant dans un cadre connu et ce, temporairement ou à vie.

Qu’est-ce que « le maintien chez-soi » et quels services offre-t-il?

Définition

Il s’agit du service fourni par un intervenant appelé garde-malade ou auxiliaire de vie. Il n’implique nullement une intervention thérapeutique.

Le travail de cet intervenant est de rompre la solitude du client, de le soutenir, et d’assumer à sa place les obligations journalières qu’il n’est plus en état d’assurer par ses propres moyens. En effet, malgré leur âge avancé et leur état physique un peu (ou beaucoup) diminué, la majorité des patients désirent rester dans leurs résidences et ne rien changer à leurs habitudes. D’où la raison d’être du soins à domicile Anzin qui se targue de pallier au maximum les faiblesses de ses patients et de leur offrir ainsi l’opportunité de profiter de leurs repères et de leurs souvenirs. Il concourt ainsi à rendre les journées du patient; remplies de bien-être et de bonheur.

Les services proposés

Il existe deux sortes de prestations :

  • Prestations temporaires suite à un séjour hospitalier par exemple
  • Prestations permanentes ou aides résidentes pour retarder voire éviter l’admission dans les établissements d’hébergement

Dans les deux cas, le travail de l’auxiliaire de vie demeure invariable :

  • Effectuer les emplettes en compagnie ou non du patient
  •  Faire la cuisine
  • Entretenir la maison et veiller constamment au bien-être du client
  • Accompagner le patient dans l’accomplissement de ses devoirs sociaux et ses loisirs
  •  Plannifier des séances de gym (si faisable) et de relaxation
  • S’assurer du suivi des prescriptions médicamenteuses
  • Garder le patient en relation avec sa famille et renseigner celle-ci de l’évolution de la situation sur place

Le cas particulier des aides résidentes

Il s’agit de circonstances où des personnes, dont l’état physique très dégradé les rendent complètement dépendantes, décident quand même de continuer à vivre dans leurs habitations.

Cette possibilité les empêche ainsi de devoir se contenter de l’insertion dans des centres spécialisés.

Il leur faut alors une assistance sans interruption. À ce moment-là, deux ou plusieurs garde-malades se relayeront dans le logement du patient sans pour autant avoir besoin d’y élire domicile.

Related posts

Pourquoi faire de l’aérobic ?

Journal

Le yoga pour améliorer votre santé globale

sophie

Légalisation du CBD, le cannabis thérapeutique

sophie

Comment se déroule une séance de cryolipolyse ?

sophie

Comment choisir une offre en assurance santé ?

Laurent

Quel cours du yoga vous correspond-il ?

sophie

Qu’appelle-t-on la Méditation ?

sophie

Sophrologie : pourquoi l’utilise-t-on de nouveau ?

sophie

Le choix d’un bon dentiste

sophie